La Maison maronite de soins et d’hébergement est une institution à vocation sociale et médicale qui accueille les personnes âgées. Elle a été fondée par Monseigneur Antoine Akl en 1950 à l’aide des Sœurs Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

Cette institution dispense des services et un accueil aux personnes âgées issues de toutes les régions du Liban et en particulier aux plus pauvres d’entre elles. Cette maison accueille actuellement cent personnes âgées. La majorité de ces personnes sont prises en charge par le Ministère des Affaires sociales et le Ministère de la Santé. Pour assurer les soins médicaux et quotidiens, les résidents bénéficient de la présence de quatre médecins et quarante-neuf employés ainsi que de bénévoles. Tous travaillent au service de ces personnes pour leur prodiguer des soins médicaux et leur assurer des repas nourrissants et adaptés aux profils médicaux de chacun, afin de préserver leur santé et de contribuer à leur bien-être en général.

Notre institution a participé à plusieurs séminaires organisés par le Ministère des Affaires sociales pour élaborer un plan d’actions professionnelles. Dans ce cadre, les médecins, les infirmières et les aides-soignantes ont bénéficié d’un stage pour saisir les enjeux de ce plan exigeant et pouvoir le concrétiser. L’institution a ainsi pu aménager les chambres, les couloirs, la cuisine et la buanderie avec des meubles et du matériel de qualité. Nous sommes également très attentifs au respect des règles d’hygiène. L’institution met également à disposition de la population un dispensaire qui propose des soins et des médicaments à tarifs réduits. Elle dispose également d’un centre de physiothérapie pour les malades, qu’ils soient résidents ou non-résidents.

Les personnes âgées sont accueillies avec l’accord du médecin-référent et après avoir passé un bilan médical.

Nous veillons également à proposer régulièrement aux résidents des activités, adaptées à leurs possibilités, et ceci pour toutes les occasions. Malgré les difficultés financières rencontrées par la direction, nous continuons d’améliorer les services et les soins que nous prodiguons aux personnes âgées sans nous plaindre. Mais, en raison de la spécificité de notre activité, qui est non lucrative, nous craignons de ne pas pouvoir continuer à assurer nos missions et de les voir se réduire. Nous bénéficions du soutien financier de plusieurs organismes tels que la municipalité, la région, des associations, des entreprises privées, quelques particuliers généreux mais aussi les élèves des écoles qui se mobilisent pour nous apporter leur aide.

Le but principal de notre action est d’assurer aux personnes âgées une vie digne. Après avoir travaillé dur pendant leurs jeunes années, ces personnes aujourd’hui dépendantes, demandent que leur droit à une retraite leur assurant une sécurité matérielle soit reconnu et appliqué. Ceci est indispensable pour protéger ces personnes fragilisées et pour qu’elles puissent jouir d’une vie qui a un sens, dans le respect et la liberté.

Nous demandons à l’Etat libanais de hâter la mise en place d’une allocation minimale de retraite et de la verser mensuellement aux personnes âgées qui dépendent de son ressort. Grâce à cette mesure, nous serons dans la capacité d’assurer nous aussi nos missions envers les personnes âgées en mettant à leur disposition des médicaments, des soins de qualité et des conditions d’accueil chaleureuses pour leur permettre de vivre leur vie en bonne santé, le plus longtemps possible, et nous l’espérons, heureux.